Un festival international de poésie

Une fête, un festival
Un grand rassemblement annuel international qui met à l'honneur la poésie, la musique, la performance et d'autres arts
À Bruxelles, à l'Espace Senghor, à la Librairie maelstrÖm et dans les piétonniers de la Chaussée de Wavre et de la Place Jourdan ainsi que d'autres lieux de la ville pour les actions poétiques.

No poetry? No party!

Dates 2021 :  le fiEstival *15 est prévu du 13 au 16  mai 2021 pour l'événement principal
Revenez sur l'édition 2020 du fiEstival *14 ICI

Visitez le TOUT NOUVEAU SITE du fiEstival !

Voici la structure des "CHANTS DE LA TRANSITION" 2020 à 2023:
fiEstival * 14 - Prélude : Lockdown - du 8 au 11 octobre 2020
fiEstival *15 : 1er mouvement - mai 2021
fiEstival *16 : 2e mouvement - mai 2022
fiEstival *17 : 3e mouvement - mai 2023
CODA : 1 soirée ou NUIT unique entre septembre et décembre 2023... qui se terminerait par une grande AGORA DE LA TRANSITION nous amenant à la suite

Visuale 2021 OK

RAPPEL DU THÈME
De sa 14e à  sa 17e édition, le fiEstival maelstrÖm propose « Chants de la transition », une grande fête poétique pour sentir, vivre ensemble et penser notre époque inquiète et troublée.
Rien ne disparaît, tout se transforme, dit-on. Comment alors se fait-il que le caractère provisoire de notre planète, de l’espèce humaine et de ce qui fait société nous préoccupe si fortement aujourd’hui, entraînant bien souvent des sentiments de perte de sens et de repères ?
Comme dans toute période de latence, nous scrutons l’horizon incertain qui s’annonce en navigant à vue. Et pour aller au-delà des craintes et résistances qui en découlent, nous avons à réfléchir les mutations en marquant un temps de suspension dans la vitesse des évolutions.
Dans cette odyssée contemporaine, poètes.ses et artistes sont eux.elles aussi à un poste d’observation, ont quelque chose à croiser et partager : une hybridation de nos psychés, une oscillation entre la tradition et le changement ; des formes et des regards décalés qui peuvent offrir une acuité, complémentaire et différente des autres approches et points de vue (philosophiques, esthétiques, économiques et scientifiques). Car les poètes.ses sont les seul.e.s dont la matière première est le langage lui-même ; ils bousculent la langue, la recréent et ce faisant dérangent l’installation d’une pensée unique, assurant l’existence d’une biodiversité dans la pensée.
Transits, trajets, passages, questionnements et transmissions seront donc brassés dans le grand tourbillon de la transe spirituelle et poétique. Pour lier les âmes passées et à venir ; pour affûter une conscience accrue du réel ; pour régénérer l’utopie et le rêve sans quoi l’humain n’est pas ; pour élaborer une nouvelle écologie de l’esprit et nourrir les gestes et mouvements de nos métamorphoses.

« Si aujourd’hui est un fauve
demain sera son bond »
« Il y a ceux qui laissent des poisons
et ceux qui laissent des remèdes
Les déchiffrer est difficile
et il ne suffit pas de goûter »

Antonio Bertoli

 


 

 

 
Maelström asbl
 
118 rue de la Station de Woluwé 1200 Bruxelles (Belgique)
TVA BE 0439 836 404 - +32 (0)2 230 40 07