Bruxelles se conte #68 IL ÉTAIT UNE FOIS MA VILLE de Laurent Berger

Prix: 3,00 €



Description:



Ma ville toujours en travaux, en chantiers, en démolition, je vois nos vies dans nos renoncements, nos vies devenues échangeables, remplaçables, nos vies polluées, intoxiquées. Je vois nos vies dans nos baisses d’exigence, nos vies contrôlées, surveillées. Je vois nos vies enfermées dans la prudence, nos vies récupérées, nos vies devenues bien correctes, bien pensantes, bien comme il faut. Nos vies nettoyées, médicalisées, nos vies soumises, nos vies en bonne santé, je vois tous ces gens qui courent, tous ces gens rivés sur leurs petits écrans, je vois tous ces gens tête baissée, épaules tendues. Ce sont nos vies errantes, nos vies accablées, encerclées. Je parle à ma ville, elle me prend comme je suis, ma ville, elle me fait passer incognito, je parle comme je veux, je m’habille comme je veux, elle ne porte aucun jugement sur mon passage, ma ville, c’est pour ça que je l’aime ma ville, elle peut me cacher, me rendre incognito, elle me tente, elle m’attire.

Biographie de l'auteur

LAURENT BERGER est né et vit à Bruxelles. Professeur de français et écrivain.Premiers mots dans la revue « Tombe tout court » et aussi dans revues françaises telle que «Comme ça ou autrement» dirigée par Jean-Christophe Belleveaux.Quelques performances au Théâtre-Poème jadis dirigé par Monique Dorsel et dans le groupe d’improvisation «Epikure»« Je brûle ses encens, je répands ses cendres », préface de Jacques Sojcher, illustrations de Nicole Callebaut, éditions de l’ambedui, collection de poésie du Lendit, 1999.« Perte de l’universel », essai, aux presses universitaires de Bruxelles, 2000.Extrait de « Je brûle ses encens, je répands ses cendres » traduit en néerlandais dans la revue DWB, februari 2000. Franstalig België. 2001.« NON », Avant-propos de Marcel Moreau, Frontispice d’Emile Lanc, éditions de l’ambedui, collection de poésie au Lendit, 2002« NON », joué par des comédiens au festival de poésie de Seneffe, théâtre poème, 2002.« Aphorismes », illustrations de Roger Dewint, collection du Musée du Petit Format. 2007.« Un roman inachevé quelque part dans sa mémoire vive », illustré par Roger Dewint, éditions Le Cadratin, Vevey, Suisse. 2010.« Tout petit déjà », bookleg n°104, maelstrÖm Reevolution, 2014.« Je brûle ses encens, je répands ses cendres, deuxième version, Un commencement infini ». Edilivre, février 2017.Chroniqueur sur le site « Entre Les Lignes » sur l’avenir de l’école.

Pages: 22 pp.
ISBN Maelström: 978-2-87505-293-3
Format: 12x18 cm.
Genre: poesie
Poids: 0,00 Kg     Dimensions:


Recherche:

Commencer la recherche



 
fiEstival *9  neuF
7 > 10 mai 2015
à Le Senghor
www.fiestival.net







16/11/2017 La Boutique-Librairie maelstrÖM 4 1 4 fête ses 7 ANS !!!


7/12/2013 La prochaine JAM - Micro ouvert avec la Troupe poétique nomade c'est les 7 & 8 décembre 2013 lors du 3e anniversaire de la Boutique!


16/11/2017 Devernissage de l'exposition "Un millième de seconde" le 2/12/2017


16/11/2017 maelstrÖm au salon L'autre livre à Paris du 18 au 20 novembre 2017


17/4/2016 édito n°13 - fiEstival *10 L'Arbre de Vie du 8 au 15 mai !

 

Powered by nonsolo-shop (Software e-commerce – programma commercio elettronico)